top of page
  • Photo du rédacteurRachel Hemes

Les principes essentiels pour une relation de couple heureuse

Dernière mise à jour : 13 oct. 2023




Dans cet article, nous allons nous pencher sur ce qui rend un couple heureux et comment nous pouvons le mettre en œuvre dans notre couple aussi.


Selon Gottman*, professeur de psychologie et expert du couple :

« Les mariages heureux sont fondés sur une profonde amitié. »

Une profonde amitié cela veut dire :

un respect mutuel, le plaisir d’être en compagnie de l’autre, se connaître intimement, une grande estime réciproque et de multiples expressions d’affection jour après jour.


Cette amitié offre la meilleure protection possible contre les sentiments d’agressivité, négatifs, que l’on peut ressentir envers son partenaire.


Nous allons donc explorer comment renforcer l’amitié dans le couple, où que nous en soyons dans la relation. Cela n’empêchera pas les disputes mais cela donnera une protection, une barrière pour empêcher les disputes de déraper.


Pour cela, nous verrons les quatre premiers principes recommandés par Gottman.

1) Enrichir sa carte du tendre

Cela veut dire connaître intimement l’autre : quelles sont ses joies, ses goûts, ses aversions, ses craintes, ses stress. Car si l’on ne connaît pas l’autre, comment l’aimer ?


Les couples émotionnellement intelligents connaissent leurs univers réciproques. Ils ont dédié du temps et de l’espace cognitif à leur vie à deux.


De cette connaissance l’un de l’autre naît l’amour et également la force pour traverser les tempêtes conjugales, telles que l’arrivée d’un enfant, un nouvel emploi, un déménagement, la retraite… Mieux on se connaît et on se comprend l’un l’autre, plus il est facile de rester proche dans les tourbillons de la vie. Mieux connaître son partenaire et partager qui nous sommes est un processus toujours en cours.


Pour enrichir sa carte du tendre :

  • On peut utiliser des cartes de questions, il existe plusieurs jeux de ce type sur le marché, et dans un moment à deux s’amuser à répondre à la place de l’autre selon ce que nous connaissons de lui. Et évidemment le partenaire peut ensuite affirmer ou corriger les informations. Je l’ai fait avec mon conjoint et nous avons passé un très chouette moment :) et on peut faire ce jeu de manière régulière.

  • On peut aussi répondre à des questions de connaissance de soi par écrit sur des thèmes comme nos ambitions et victoires, nos blessures et guérisons, notre univers affectif, notre mission dans la vie, ce que nous voulons devenir… puis les partager à notre partenaire. En effet, nous évoluons et nous sommes différents de la personne qui a commencé la relation il y a cinq, dix ou cinquante ans. Prendre conscience de qui nous sommes maintenant, nous permet de pouvoir l’exprimer et le raconter à l’autre.


2) Cultiver la tendresse et l’estime réciproques

La tendresse et l’estime sont deux des éléments déterminants pour un amour au long cours. Cela veut dire rester convaincu que le partenaire mérite d’être honoré et respecté malgré l’exaspération qui peut être vécue par moment. C’est avoir une vision positive de son partenaire et de son mariage. Cela signifie avoir de l’affection l’un pour l’autre.


La tendresse et l’estime sont cruciales pour l’amitié qui fonde toute relation amoureuse durable. Elles sont des antidotes au mépris, l’un des fléaux de la relation dont je vous ai parlé dans l'article précédent « Les signaux d’alarme ». C’est la tendresse et l’estime réciproques qui protègent le couple des coups des accusations, du mépris, du repli et de la dérobade.


Pour cultiver la tendresse et l’estime réciproques :

  • On peut prendre le temps de penser à son partenaire et à ce qui nous a fait l’aimer. Dès que l’on se rappelle ce que l’on aime chez l’autre, ses aspects positifs ainsi que ceux de notre relation, cela renforce notre lien. Pour cela on peut par exemple prendre une liste des qualités et en choisir trois que nous considérons comme caractéristiques de notre partenaire, en ayant à chaque fois au moins un exemple concret en tête. Puis partagez cela en couple.

  • On peut aussi revisiter notre histoire de couple : se remémorer ensemble comment nous nous sommes rencontrés, ce qui nous a fait nous choisir, les souvenirs des premiers temps ensemble, de notre journée de mariage, des premières années communes, etc.


3) Se tourner l’un vers l’autre

« Se tourner l’un vers l’autre » se traduit par tous les brefs échanges entre les partenaires, même anodins, tout au long de la journée. C’est l’établissement d’une connexion l’un envers l’autre. C’est se donner de l’attention, de l’affection, de l’humour, du soutien.


L’amour se nourrit de petits gestes banals et ordinaires au quotidien. Gottman nous dit : « Chaque fois que vous faites savoir à votre partenaire que vous tenez à lui ou à elle au cours du train-train quotidien, vous entretenez la flamme. »


Ce principe de « se tourner l’un vers l’autre » c’est la base du lien affectif, de l’amour et d’une vie sexuelle satisfaisante.


Pour se tourner l’un vers l’autre :

  • On peut pratiquer chaque jour la conversation qui déstresse. C’est se raconter l’un à l’autre ce qui nous préoccupe, mis à part notre relation. Ce n’est pas le moment pour résoudre les conflits. On aborde tous les autres domaines et on écoute sans chercher à résoudre les problèmes de notre partenaire. On lui offre simplement un soutien affectif, avec ces recommandations : - Parler chacun son tour - Ne donner son avis que si on nous le demande - S’intéresser sincèrement à ce que l’autre raconte - Valider ses émotions Personnellement, nous la pratiquons à un moment où nous sommes sans enfant pour pouvoir se donner une pleine attention et ce n’est pas formel. Par exemple, on le fait après le repas de midi, durant notre pause café. Ou alors le soir après le souper une fois les enfants couchés, ou encore en marchant, une activité que nous pratiquons régulièrement ensemble.


4) Se laisser influencer par son partenaire

C’est être partenaire dans le processus décisionnel, c’est respecter les opinions, points de vue et sentiments de chacun. En effet, un mariage ne peut fonctionner à moins que les deux partenaires ne s’honorent et ne se respectent.


« Se laisser influencer par son partenaire » c’est parler ensemble des décisions à prendre et se mettre d’accord sur la suite à donner.


Les couples qui partagent ainsi le pouvoir négocient sur des bases saines. Plus on est capable d’écouter les arguments de l’autre, de considérer son point de vue avec respect, plus on arrivera probablement à trouver une solution satisfaisante pour les deux.


Pour se laisser influencer par son partenaire :

  • On peut se demander comment cela s’est passé la dernière fois qu’on a dû prendre une décision commune : - En a-t-on parlé ensemble ? - Ai-je écouté avec respect le point de vue de l’autre ? - Ai-je essayé de convaincre l’autre de mon point de vue ? - Y suis-je parvenu.e ? - Y a-t-il eu apparition d’un ou plusieurs des quatre fléaux durant la conversation : accusation, mépris, attitude défensive ou dérobade ? - Comment a-t-on fait ensuite pour prendre la décision ? En étant dans l’observation, cela nous permet de constater où nous en sommes aujourd’hui et s’il y a des améliorations à apporter à ce niveau. Sachez aussi que nourrir et travailler sur les trois autres principes dans votre couple va aussi améliorer celui-ci par synergie.

Voilà, je vous souhaite de bons temps à venir dans votre couple et surtout d’approfondir votre amitié ! Un couple heureux, c'est une famille en bonne santé ce qui rejaillit ensuite sur notre société.


 

Pour aller plus loin


* Les exercices que je vous ai mentionné, ainsi que plusieurs autres et trois autres principes, se trouvent dans le livre de Gottman. Si vous souhaitez approfondir ces thématiques, je vous le recommande chaudement :

- Les couples heureux ont leurs secrets, Les sept lois de la réussite, de John M. Gottman et Nan Silver.


Sachez que je donne du contenu complémentaire et exclusif à mes abonnés à l’Etincelle. Si vous souhaitez vous aussi en faire partie, vous pouvez vous y inscrire gratuitement.


Et n'hésitez pas à me contacter pour me faire part de votre retour ou si vous aimeriez travailler avec moi.



留言


bottom of page